Jeunesse

Réseau des Bibliothèques de Pantin

Le secteur jeunesse du Réseau des Bibliothèques de Pantin vous propose des livres : albums, romans, magazines, bandes dessinées, contes... ainsi que des comptines et des chansons, des films et des romans lus.

Vous trouverez ainsi une collection de 57000 documents pour les enfants de 0 à 14 ans, et leurs parents, à votre disposition en accès libre et gratuitement, dans les bibliothèques Elsa-Triolet, Jules-Verne et Romain-Rolland.

Un fonds pédagogique sur la littérature jeunesse, la lecture et les questions d'éducation a été constitué pour répondre aux besoins des professionnels de l'enfance.

La Bibliothèque jeunesse propose aussi des animations, des ateliers, des rencontres, des spectacles... Consulter le programme des animations de la Bibliothèque

Les choix des bibliothécaires

  • Y'a pas de héros dans ma famille !

    En découvrant les photos des illustres membres de la famille de son ami, Mo s'est senti mal. Chez lui le système D et la gouaille sont à l'honneur et personne n'est remarquable. Comment vivre au milieu des siens avec ce sentiment de honte ?Sous sa plume légère, l'auteur soigne ses personnages : les frères et sœurs du garçon sont hauts en couleur et détonnent à côté de Mo. Les parents méritent également le détour. On se délecte à la découverte de cette galerie de caractères. Cette famille dysfonctionnelle avec son p'tit génie qui lit dans la baignoire est drôle et touchante. Un   roman qui pousse à s'interroger sur l'importance du regard de l'autre mais surtout une histoire pleine de peps que l'on dévore ! 
  • Ma dernière chance s'appelle Billy D.

    Un roman dense, passionnant, où Erin Lange fait se rencontrer deux garçons que tout oppose, dans la construction d’une amitié compliquée, énervante, bruyante, étonnante et émouvante. Entre jeu de piste et chronique sociale, Erin Lange se fait la voix de ces deux jeunes aux tempéraments explosifs, dont l’absence de père les embarque jusque dans un road trip hasardeux. Des personnages très forts, tant dans leurs caractères (Dane violent et brutal, Billy malin et manipulateur) que dans leur faiblesses, les rendant parfaitement humains et attachants. C’est bien là la grande force de ce roman, entre violence et émotion, qui nous emmène bien loin de ce à quoi l’on peut s’attendre. Une histoire qui prend aux tripes, une amitié incroyable et puissante, un roman vraiment superbe à découvrir !
  • 20, allée de la Danse

    Maïna, jeune martiniquaise de 11 ans est venue à Paris pour intégrer la prestigieuse École de danse de l'Opéra. Bientôt, deux élèves seront retenus pour deux rôles dans un ballet à l'Opéra Garnier. La pression monte dans l'école : les petits rats répètent avec acharnement dans le but d'obtenir les premiers rôles exceptée Maïna qui se préoccupe plus du bien-être de ses amis que de son ambition personnelle. Écrit en collaboration avec l'Opéra national de Paris, l'auteur nous dévoile le quotidien des élèves de l’École de Danse et ses coulisses. Roman rafraîchissant sur l'univers de la danse classique qui raconte la vie quotidienne d'une bande d'amis, entre les répétitions, leurs cours scolaires et leurs états d'âme.
  • Petites pièces mexicaines

    Ces deux pièces de théâtre jeunesse nous offrent un voyage étonnant au Mexique. Dans la première pièce Des larmes d'eau douce de Jaime Chabaud, nous découvrons l'étonnant pouvoir d'une petite fille qui devra sauver son village de la sécheresse et se retrouvera confrontée à la bêtise et la cruauté de ses congénères.Dans la deuxième Papa est dans l'Atlantide de Javier Malpica, nous suivons deux enfants qui attendent le retour de leur père parti travailler à Atlanta. De Atlanta à Atlantide il n'y a qu'un pas que les enfants franchissent allègrement.Ces deux pièces d'une grande sensibilité et d'une valeur symbolique forte sont à découvrir. Ancrées profondément dans l'histoire moderne du Mexique, elles donnent une vision poétique et parfois terrible de l'Amérique Centrale.
  • Comment je me suis débarrassé de ma mère

    Dans ces cinq nouvelles, Gilles Abier malmène le cliché de l'amour maternel et filial. Les deux premières nouvelles dressent le portrait de deux mères envahissantes et égoïstes. Le lecteur ne peut s'empêcher d'éprouver de l'empathie pour les deux adolescents qui sont confrontés à l'examen des  liens qui les unissent à leur mère. Amour, culpabilité, que faire quand tout dérape et que rien ne se passe comme on le voudrait ?Arrive la troisième nouvelle « Trois raisons » qui fait basculer le lecteur qui rencontre alors, une mère désemparée par le mépris de son fils. « Trois raisons », ce sont trois raisons de la quitter : elle est moche, elle est bête, elle est pauvre. C'est là que toute la pensée de Gilles Abier prend sens : peut importe qu'on se comprenne, qu'on s'apprécie, qu'on s'aime ou pas, nos parents sont là pour la vie et nos enfants aussi. La famille nous est imposée à tous, parfois ça se passe bien, parfois ça se passe moins bien. Dans ce recueil, comme dans Accrocs, autre recueil de nouvelles pour adolescents paru chez Actes Sud junior également, on retrouve l'écriture mordante et jubilatoire de Gilles Abier qui souligne à  quel point l'adolescence et l'enfance peuvent être impitoyables.
Top