Jeunesse

Réseau des Bibliothèques de Pantin

Le secteur jeunesse du Réseau des Bibliothèques de Pantin vous propose des livres : albums, romans, magazines, bandes dessinées, contes... ainsi que des comptines et des chansons, des films et des romans lus.

Vous trouverez ainsi une collection de 57000 documents pour les enfants de 0 à 14 ans, et leurs parents, à votre disposition en accès libre et gratuitement, dans les bibliothèques Elsa-Triolet, Jules-Verne et Romain-Rolland.

Un fonds pédagogique sur la littérature jeunesse, la lecture et les questions d'éducation a été constitué pour répondre aux besoins des professionnels de l'enfance.

La Bibliothèque jeunesse propose aussi des animations, des ateliers, des rencontres, des spectacles... Consulter le programme des animations de la Bibliothèque

Les choix des bibliothécaires

  • Du plomb dans le crâne

    Une écriture directe, franche et poétique à la fois, grâce à laquelle le lecteur plonge dans la psychologie de chaque personnage. Insa Sané n'hésite pas à nous décrire les méandres psychiques, même les plus gênants, les plus irritants, de ses protagonistes. Il y a des passages très crus, violents mais jamais gratuitement, d'autres très drôles.Insa Sané sait nous rendre attachants tous ces personnages, paumés et sans repères. Sans jamais émettre de jugement de valeur, l'auteur décrit très bien le décalage, si ce n'est le fossé, qui existe entre les différents personnages comme Tonton Black Jacket et Lait de Vache, les deux policiers désabusés et Prince, roi de la rue et de la débrouille  à la réputation de fou dangereux. Il ne s'agit là que d'un constat : la loi du plus fort règne en maître et met à terre les plus faibles. On se laisse guider de Sarcelles à Villiers-Le-Bel en passant par Pierrefitte avec Prince et Sonny, les frères ennemis et piliers de l'histoire.A la lecture du roman, on a qu'une seule envie : aller au bout et savoir comment tout ça va finir. Et, même si on sait que ça finira très mal, le style rythmé et les mots justes d'Insa Sané nous accompagnent inéluctablement jusqu'au dénouement final qui laisse bouche bée.Du plomb dans le crâne est le deuxième roman de la comédie urbaine d'Insa Sané.
  • Lila

    Après une première aventure très réussie durant laquelle Lila vivait plus ou moins bien 'l'arrivée' de ses seins, nous la retrouvons le jour de sa rentrée en CM2. Ici il est davantage question d'acceptation de soi, du paraître, en passant par le maquillage, les fringues et les poils. En filigrane est évoquée la sphère familiale avec le remariage du père, la mère célibataire, le grand frère débile qui plaît aux copines...Comme dans le tome précédent, les auteures réussissent à parler avec brio, intelligence et beaucoup d'humour de puberté et de préadolescence. Elles rassurent, désacralisent et informent. Elles ne tombent pas dans le cours magistral, mais restent bien dans le divertissement et rendront sans doute service tant aux jeunes filles (et garçons) qu'à leurs parents.Une série qui mérite le détour !
  • Les étrangers

    Écrit à quatre mains avec Olivier de Solminihac, Eric Pessan nous raconte l’histoire de Basile, jeune adolescent qui vit dans les Hauts-de-France, région où arrivent de nombreux migrants. Bien que Basile soit au courant de ce qui se passe, il ne se sent pas pour autant concerné. Tout va changer lorsqu’il rencontre quatre garçons dans une gare désaffectée. Le jeune garçon s’attache à eux et part au secours de l’un d’entre eux, enlevé par des passeurs. Ce roman haletant se déroule sur une nuit, parle des passeurs, des migrants, des « invisibles » qui se cachent la nuit de peur d’être repérés. Thème d’actualité qui nous bouscule, nous interroge sur les conditions de vie des réfugiés et de la violence qui règne dans les camps.
  • Ma dernière chance s'appelle Billy D.

    Un roman dense, passionnant, où Erin Lange fait se rencontrer deux garçons que tout oppose, dans la construction d’une amitié compliquée, énervante, bruyante, étonnante et émouvante. Entre jeu de piste et chronique sociale, Erin Lange se fait la voix de ces deux jeunes aux tempéraments explosifs, dont l’absence de père les embarque jusque dans un road trip hasardeux. Des personnages très forts, tant dans leurs caractères (Dane violent et brutal, Billy malin et manipulateur) que dans leur faiblesses, les rendant parfaitement humains et attachants. C’est bien là la grande force de ce roman, entre violence et émotion, qui nous emmène bien loin de ce à quoi l’on peut s’attendre. Une histoire qui prend aux tripes, une amitié incroyable et puissante, un roman vraiment superbe à découvrir !
  • Star trip

    Pendant l'été 1968, May et son petit frère Sam vivent seuls dans leur maison de l'Idaho depuis que leurs parents, de grands scientifiques, ont dû partir précipitamment. La jeune fille doit s'occuper de son frère, blessé à la jambe, qui se passionne pour une série de science-fiction, Star Trip. Pour lui faire plaisir et le distraire, May et son petit ami Will vont fabriquer un vaisseau spatial inspiré de sa série préférée, dans le plus grand secret. Un jour, au cours d'une promenade en ville, May rencontre l'acteur fétiche de Star Trip à une séance de dédicace et en profite pour lui demander de venir voir son frère qui ne peut pas se déplacer. Le Capitaine Burke, incarné par l'acteur, raconte à Sam qu'il est tombé dans une faille spatio-temporelle qui l'a fait atterrir ici, dans le passé. L'enfant croit à cette supercherie. L'acteur propose à May et à Will de quitter l'Idaho pour rejoindre l'Utah, au paysage presque martien, pour faire croire à Sam à un voyage dans l'espace. Ce roman nous emmène dans une Amérique des années 60, avec des personnages principaux attachants et des personnages secondaires loufoques et tout aussi importants. May, intelligente et rebelle, ne veut pas d'un avenir tout tracé : se marier et avoir des enfants. Ambitieuse et férue de sciences, elle regrette beaucoup d'avoir dû quitter la ville pour cette maison à la campagne avec des habitants rétrogrades. Un récit d'aventures vivant et passionnant où les situations les plus comiques s’enchaînent avec en toile de fond la révolte de 1968.
Top